Le Cameroun, à l’instar d’autres nations, fait de plus en plus face aux effets néfastes des changements climatiques. Ces derniers font observer une recrudescence des phénomènes météorologiques qui impactent les vies humaines.

C’est fort de ce constat que, le Ministère des Postes et Télécommunications a désigné AFREETECH comme le Cabinet en charge de moderniser la Météorologie Nationale du Cameroun. Ce vaste chantier dans sa phase pilote (phase 1) se constitue de deux principales activités.

Exécution de l’Activité n°1

La première activité avait pour objet l’acquisition, l’installation et la configuration de six stations synoptiques automatiques et une station de radiosondage. Afin de réaliser cette activité dans les règles de l’art, le Cabinet AFREETECH s’est rapproché des leaders mondiaux dans la conception et fourniture d’équipements météorologiques cutting-edge. C’est ainsi que les six sites retenus pour cette phase 1 à savoir : Yaoundé – ville, Batouri, Guider, Koundja, Ebolowa et Tiko, se sont vus dotés d’équipements météorologiques aux normes de qualité ISO 9 001 et d’environnement ISO 14 0001. Un transfert de compétences a par la suite été assuré au personnel de la Direction de la Météorologie Nationale (DMN). L’objectif étant de garantir l’exploitation et la maintenance des équipements par les opérateurs et techniciens sur chaque station.

Exécution de l’Activité n°2

La seconde activité consistait à développer et déployer des applications aux fonctionnalités diverses. Parmi ces applications, l’on a un site web de diffusion des informations météorologiques accessible via https://meteocameroon.cm/ . A travers le site qui propose un design responsif, vous pouvez consulter divers bulletins météorologiques, effectuer une demande de données, suivre les actualités de la DMN et souscrire à un plan « Partenaire ». Une application mobile disponible sur Google Play Store (bientôt sur App Store) vous permet de recevoir les prévisions météorologiques. En plus, l’application alerte sur d’éventuelles catastrophes climatiques selon la région sélectionnée. Une fonctionnalité pertinente compte tenu des vagues d’inondations observées et les milliers de foyers détruits depuis quelques mois dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

 

par Bertille KAMGA
Assistant Chef de Projet

Partagez sur

Participer aux discussions

Connectez-vous pour poster votre commentaire ou vous inscrire si vous n'avez pas compte.

5 × 2 =

fr_FRFrançais